Déclaration sur le meurtre par la police de George Floyd

Chers membres de MUNACA,

Je vous écris aujourd’hui à propos des évènements qui sont en train de se passer aux États-Unis. Le 25 Mai un homme noir a été tué par des officiers de police à Minneapolis. George Floyd a été tué après avoir apparemment essayé d’acheter de la nourriture avec un faux billet de $20. Ces décès causés par des officiers de police arrivent depuis beaucoup trop d’années. Très peu a changé depuis que j’ai regardé le discours “I Have a Dream” de Martin Luther King à la télévision le 2 Août 1963. Pour paraphraser Dr King: lorsque vous abaissez quelqu’un, vous abaissez tout le monde. Le racisme est un fléau de l’humanité et doit être éradiqué; ne pensons pas qu’il s’agit seulement d’un problème américain, il faut se souvenir que dans notre ville, Anthony Griffin, Fredy Villanueva, Nicholas Gibbs et d’autres ont été tués par la police. Plusieurs ont essayé de combattre ces crimes et pourtant ils continuent. Lorsqu’une personne innocente est assassinée en raison de la couleur de sa peau, nous devons tous nous lever et dire “Jamais Plus!”

Il y a des périodes où j’ai peur pour notre espèce et nous sommes dans une de ces périodes. Cependant, lorsque je pense aux contributions de Martin Luther King, Malcolm X et Nelson Mandela, j’ai moins peur.

Malcolm X avait raison lorsqu’il disait que le Rocher de Plymouth était tombé sur les noirs, mais que le rocher avait maintenant pris la forme d’officiers de police.

Nous devons trouver une manière d’arrêter le meurtre d’hommes, de femmes et d’enfants tués en raison de leur couleur ou ethnie. Les gens de couleur ne devraient pas avoir à vivre leur vie de tous les jours en ayant peur pour leur sécurité, spécialement de ceux étant supposés ‘servir et protéger’.

Je demande à tous les membres de MUNACA d’élever la voix et de condamner ces meurtres.

Une manière de montrer votre appui, par exemple, est de visiter https://blacklivesmatter.com/ ou d’autres sites similaires afin de faire un don pour faire avancer la justice et de prêter votre voix au mouvement.

En toute solidarité,

Thomas Chalmers
Président de MUNACA – AFPC 17602 – 514-398-6565

“Une injustice n’importe où est une menace à la Justice partout.”
– Martin Luther King Jr.

https://www.archives.gov/files/press/exhibits/dream-speech.pdf

“Si vous restez neutre en situation d’injustice, vous avez choisi le côté de l’oppresseur”
– Desmond Tutu

Le communiqué de l’AFPC:
http://psacunion.ca/anti-black-racism-its-everyones-fight

Je vous propose deux liens venant de gens qui normalement ne commentent pas publiquement ce qui se passe dans le monde:

https://www.secondcityhockey.com/2020/6/1/21277353/chicago-blackhawks-jonathan-toews-statement-george-floyd-death-protests-black-lives-matter

https://www.nbcsports.com/chicago/blackhawks/blackhawks-zack-smith-issues-statement-following-death-george-floyd-protests-0

Assemblée Générale Annuelle 2020

Chers membres MUNACA,

Nous espérons que vous allez bien et que vous êtes en sécurité malgré les circonstances. Nous vous écrivons aujourd’hui afin de vous informer de quelques changements concernant la date de notre Assemblée Générale Annuelle.

Selon nos statuts, l’Assemblée Générale Annuelle doit être tenue au plus tard le 15 Juin de chaque année. Cependant, nous pensons que tous s’entendent sur le fait que cette année n’a rien d’une année normale. La pandémie du COVID-19 a eu un impact majeur sur tout ce que nous faisons. Les grands rassemblements ont été bannis par le gouvernement, l’AFPC a repoussé aux prochaines années le Congrès Régional du Québec et le Congrès National Triennal. Cette pandémie est une force majeure mettant au défi les Syndicats et les Associations qui doivent maintenant reconsidérer comment gérer leurs opérations quotidiennes, un défi auquel MUNACA doit aussi faire face.

Le Lundi 11 Mai, le Conseil Syndical a décidé que dans l’intérêt des membres, l’Assemblée Générale Annuelle sera reportée à l’automne. Nous espérons que nous serons alors en mesure de nous réunir en personne. Si cela n’est pas possible, nous tiendrons l’assemblée virtuellement. Dans l’intérim, nous allons explorer la possibilité d’offrir des sessions d’informations en ligne. Restez à l’écoute, nous vous tiendrons au courant!

Chers Provost Manfredi et VP Beauchamps,

Au nom des Syndicats et Associations soussignés et représentant près de 10,000 employés non-enseignants, nous avons les recommandations suivantes afin d’améliorer les relations de travail et combattre efficacement le Coronavirus et ses impacts considérables sur la communauté de McGill, et dans l’ensemble de la province et du pays.

Vous ne serez pas surpris d’apprendre que nous sommes préoccupés par la façon dont l’Administration de McGill gère cette crise. Nous ne sommes pas ici pour blâmer quiconque, mais pour faire face à cette crise. Nous croyons à la coopération, la consultation et la solidarité. Nous sommes aussi très conscients du fait qu’il s’agit d’une crise globale et que les enjeux sont complexes et parfois accablants. Selon nous, ce n’est pas le temps d’avoir un mode de gestions descendante (top-down), mais le temps de travailler tous ensemble. Jusqu’à tout récemment, un de nos principal problème avec votre administration était que vous promulguiez des décrets avec peu ou aucune consultation, comme si à vos yeux nous ne faisions pas partie de la communauté de McGill et que nous n’étions qu’une arrière-pensée. Ceci étant dit, les membres de la centrale RH nous ont contactés afin de faire appel à notre considération et coopération; concrètement ils nous ont demandé comment nous pourrions travailler ensemble.

Nous avons quelques suggestions:

– informer tous les membres de la communauté qu’ils seront compensés comme ils le seraient normalement. Ceci contribuerait grandement à réduire le stress de toute la communauté;

– informer la communauté que seulement les services minimum essentiels seront maintenus jusqu’à ce que le gouvernement provincial le déclare autrement. Cela doit s’appliquer à toute l’Université, or nous avons été informés que les RH locales, les gestionnaires et les superviseurs interprètent la notion de ‘services essentiels’ d’une façon très libérale;

– et finalement, puisque nous avons beaucoup à offrir, tous les groupes soussignés devraient se voir offrir un siège sur le Comité d’Urgence. Nous croyons que cela contribuerait grandement à améliorer les relations entre l’Administration et les employés et qu’ensemble nous serons plus à même de faire face à cette crise.

Sincèrement,

Thomas Chalmers – Président, MUNACA

Raad Jassim – Président, MCLIU

Andrew Fraser – Président, SEU/UES, Macdonald

Jose Rego – Président, SEU/UES Installations

Kiersten van Vliet – Présidente, AGSEM

Allen Neil – Président, SEU/UES (800) Métiers, Centre-Ville

Delali Egyima – Présidente, AMUSE

Giovanni Mendicino – Président, SEU/UES Centre de Calcul

Judy Dear – Présidente, MUNASA

Gaetan Serres – President, SEU/USE – Service de l’Imprimerie

Sean Cory – Président, AMURE

Walkout for fossil fuel divestment: Nov.12, 2019

Since 2012, McGill students, faculty and staff have demanded that the university divest its endowment from the fossil fuel industry. This is a matter of climate justice: divestment is necessary to address the past, present and anticipated social, ecological and democratic damages of the fossil fuel industry.

On November 12 at 12PM, McGill’s committee reviewing fossil fuel divestment (CAMSR) will meet and finalize their recommendations on divestment to be approved by the Board of Governors on December 5th. The meeting on November 12 is the last chance for students, faculty, and staff to speak out before the decision is made.

Join us in a walkout to demand:

1) Divestment from the top 200 largest fossil fuel companies, globally by carbon reserves;

2) A public statement by the University recognizing that fossil fuels and fossil fuel companies do cause grave social injury;

3) That the Board of Governors’ discussion on divestment on December 5th be held in open session;

4) That CAMSR members commit to publicly presenting their preliminary findings and arguments at a community town hall organized within the first month of the Winter 2020 term, with question period for the community;

5) During the transition period toward full divestment of the endowment, all general McGill donations must go towards the trial fossil free fund.

Learn more about recent developments in the divestment campaign, including SSMU’s Moratorium on Ancillary fees until divestment and the unanimous strike vote by the Faculty of Arts, here:
https://drive.google.com/file/d/1u4II7y8RdYIgr3ruavz1PxMWfaqFFtPm/view.

This event will be held on stolen territory of the Kanien’kehá:ka (Ga-ne-ghe-HA-ka), the keepers of the Eastern Door of the Haudenosaunee Confederacy. Montreal, which is known as Tio’tia:ke (Gio-Jaw-Gé) in the language of the Kanien’kehá:ka, is a place of vibrant indigenous communities. Divest McGill is an organization that centers on social and environmental justice, and we feel it is crucial to be informed on the past and ongoing consequences of colonialism and to actively deconstruct its oppressive systems. This includes the compensating and returning of land to indigenous nations.

WALKOUT DETAILS:

WHAT: Walk out of class at 11:45 and meet with other students, staff, and faculty in Community Square. This event will feature speakers who are directly involved in the fight for climate justice and fossil fuel divestment and will also include chants and singing so that the McGill committee meeting inside the Administration building can hear the student support for fossil fuel divestment.
WHEN: Tuesday, November 12, 11:45AM – 1PM.
WHERE: Community Square (the grassy steps and surrounding area between McConnell and the Administration building).

Accessibility info: We recommend that wheelchair users meet on the side of Community Square closest to McConnell. There will be a loudspeaker at the event. For questions about specific accessibility needs, please contact the Divest facebook page.

See you there!

Bulletin sur les congés pour raisons familiales et les congés de maladie

Chers membres,

Concernant la demande de l’Université de rendre permanent le projet pilote sur les congés pour des raisons familiales, plusieurs choses sont devenues claires à la suite du sondage:

1) nos membres veulent et ont besoin de temps pour s’occuper de leurs responsabilités familiales.

2) trois jours alloués à même les congés de maladie occasionnels n’est ni suffisant si acceptable pour beaucoup d’entre vous.

Bien qu’il soit positif d’inscrire le concept de congé pour des raisons familiales dans la conscience des Relations du Travail ici à McGill, de permettre à nos membres d’utiliser trois jours à même leurs jours de congés de maladie occasionnels est tout à fait insuffisant pour beaucoup d’entre nous et ce dont nous avons vraiment besoin est d’une banque de journées consacrées aux responsabilités familiales. À la suite du sondage et des discussions du Conseil Syndical, nous avons accepté que les dispositions concernant les Congés pour Raisons Familiales deviennent permanents.

Quelques-uns d’entre vous ont peut-être remarqué que la loi donne droit à deux journées de congé payés pouvant être employées à des fins très diverses, incluant un congé de maladie occasionnel et d’autres obligations familiales. La position de McGill est que ce changement à la loi ne nous donne pas accès à deux journées additionnelles rémunérées, puisque nous avons déjà un éventail de journées personnelles, de congés mobiles et de jours de congés de maladie occasionnels à cet effet. Nous ne sommes pas convaincus par la position de McGill concernant cette question. Mais si nous croyons que nous avons besoin ou avons droit à des congés payés additionnels, nous allons devoir réussir à convaincre un arbitre de l’inscrire dans la loi, ou convaincre McGill de les ajouter lors des négociations collectives.

Veuillez noter: pour ceux d’entre nous fournissant de l’aide à domicile, nous avons encore droit à 10 jours de congé non-payés afin de prendre soin de la santé ou du bien-être d’un proche, en plus des besoins éducatifs de nos enfants.

Veuillez aussi vous référer à la FAQ du site des Ressources Humaines puisque ces congés ne sont pas obligatoires et votre superviseur ne peut pas réduire à six vos journées de congés de maladie occasionnels. C’est votre décision d’utiliser vos congés de maladie occasionnels pour des raisons familiales.

Basés sur les commentaires que nous avons reçus dans le sondage et au cours de l’année, nous pensons qu’il est important de clarifier certains aspects des journées de congés de maladie occasionnels, par exemple quand et comment vous devez informer votre superviseur, ou quand une note du médecin est nécessaire et pourquoi, et que faire si un conflit survient entre vous et votre superviseur.

Nous avons appris que certains superviseurs et représentants des RH ont affirmé qu’il était nécessaire de soumettre une note du médecin à la 3e journée de maladie – ce n’est pas le cas. Vous devez soumettre une note du médecin seulement si vous voulez vous prévaloir du plan d’Invalidité de Courte Durée. Il est recommandé de le faire, si possible, puisque cela utilisera seulement un maximum de deux jours de congés de maladie occasionnels, au lieu d’en utiliser davantage. De plus, si vous avez besoin de plus de temps pour récupérer, il sera plus simple d’étendre la période si vous avez déjà soumis une note. Cela a aussi l’avantage d’éviter des conversations déplaisantes avec votre superviseur, puisque ce sera le département des Avantages Sociaux qui communiquera les détails de votre absence.

Vous n’êtes pas obligés de donner les détails de votre maladie quand vous informez votre superviseur de votre absence. Vous pouvez simplement dire: “je ne me sens pas très bien aujourd’hui, je ne rentrerai pas au travail” ou encore “aujourd’hui, je prends une de mes journées de congés de maladie occasionnels”. Ceci est important: votre superviseur n’a pas besoin de connaître votre situation médicale personnelle, donc ne vous sentez pas obligé de partager les détails de votre situation.

Si votre superviseur remet en question votre maladie, vous fait une demande, ou encore vous appelle à la maison lors de vos journées de maladie, contactez immédiatement votre Délégué ou le bureau de MUNACA. On n’a pas le droit de vous harceler ou d’exiger quoi que ce soit de vous lorsque vous êtes malade.

Si, par exemple, vous êtes en situation d’Invalidité de Courte Durée, le département des Avantages Sociaux a le droit de vous appeler à la maison et de s’informer sur votre maladie ou condition, ou de relayer de l’information importante. Vous pouvez aussi leur répondre par courriel, si vous préférez, ou avoir un représentant syndical qui assiste à la conservation téléphonique, si vous le souhaitez. Vous n’êtes pas forcé de répondre au téléphone, mais McGill a le droit de communiquer avec vous, puisque vous demeurez un employé de l’Université. Il est souvent recommandé de mettre en CC votre Délégué ou encore MUNACA (à reception@munaca.com) pour ce qui est des courriels.

Pour finir, veuillez remplir un rapport d’incident (et faites-le parvenir à MUNACA) lorsque vous êtes impliqué ou encore témoin d’un accident au travail. Un accident se définit comme étant un incident soudain qui entraîne des signes ou des symptômes de maladie ou de problème médical, incluant la maladie mentale. Ceci inclut aussi les effets du harcèlement psychologique ou sexuel, Si un accident sérieux résulte en votre hospitalisation ou une absence du travail, il est essentiel que vous le communiquiez au syndicat.

Solidairement,

le Comité Exécutif MUNACA

Appel de Candidatures

Procédures de nomination :

La période de nomination est effective immédiatement (vendredi 26 avril) et durera jusqu’au jeudi 9 mai à 17h. Les détails sur la procédure des élections seront envoyés après cette date.

Tous les vingt-huit (28) postes du Conseil Syndical sont à pourvoir au terme des élections :

(1) L’aspirant Président doit soumettre un formulaire de nomination signé par dix (10) membres en règle de n’importe quel campus.

(1) L’aspirant Vice-président (Communications) doit soumettre un formulaire de nomination signé par dix (10) membres en règle de n’importe quel campus.

(1) L’aspirant Vice-Président (Finance) doit soumettre un formulaire de nomination signé par dix (10) membres en règle de n’importe quel campus.

(1) L’aspirant Vice-Président (Interne) doit soumettre un formulaire de nomination signé par dix (10) membres en règle de n’importe quel campus.

(1) L’aspirant Vice-Président (Relations de Travail) doit soumettre un formulaire de nomination signé par dix (10) membres en règle de n’importe quel campus.

(1) L’aspirant Président du Comité de Communications doit soumettre un formulaire de nomination signé par cinq (5) membres en règle de n’importe quel campus.

(1) L’aspirant Président du Comité des Finances doit soumettre un formulaire de nomination signé par cinq (5) membres en règle de n’importe quel campus.

(1) L’aspirant Président du Comité des Griefs doit soumettre un formulaire de nomination signé par cinq (5) membres en règle de n’importe quel campus.

(1) L’aspirant Président du Comité Santé et Sécurité doit soumettre un formulaire de nomination signé par cinq (5) membres en règle de n’importe quel campus.

(1) L’aspirant Président du Comité de Solidarité doit soumettre un formulaire de nomination signé par cinq (5) membres en règle de n’importe quel campus.

(14) L’aspirant Délégué Syndical / Chef de région du campus Centre-Ville doit soumettre un formulaire de nomination signé par cinq (5) membres en règle du campus du Centre-Ville.

(2) L’aspirant Délégué Syndical / Chef de région du campus Macdonald (incluant Gault Estate) doit soumettre un formulaire de nomination signé par cinq (5) membres en règle du campus Macdonald.

(2) L’aspirant Délégué Syndical / Chef de région du campus Glen (incluant Solin Hall) doit soumettre un formulaire de nomination signé par cinq (5) membres en règle du campus Glen.

Tous les membres actuels du Conseil Syndical doivent soumettre deux rapports écrits au directrice générale du scrutin ainsi que leur formulaire de nomination comme le stipule l’article 8 (iii) des règlements de MUNACA.

Toutes les nominations doivent être accompagnées d’un profil personnel de 400 mots ou moins. Les liens vers les sites web ou vers des pages de médias sociaux ne sont pas permis dans le profil, mais peuvent être utilisés durant la campagne.

Pour des informations sur les responsabilités des Délégués Syndicaux/ Chefs des régions, des Présidents des Comités Permanents et de l’Exécutif, veuillez consulter le règlement interne de MUNACA.

Dino Dutz
Directrice générale du scrutin

Planete Mobile – rabais pour les membres de l’AFPC

Les membres et le personnel de l’Alliance de la Fonction publique du
Canada ont droit à un rabais de 30% sur un forfait « Partagez-tout »
de Rogers.

Avec un forfait Partagez-tout, vous aurez la liberté de partager les données mobiles avec les membres
de votre famille, ainsi que les appels illimités partout au Canada et les SMS. Vous aurez aussi la flexibilité
de gérer votre compte à partir de l’appareil de votre choix. À vous de choisir le forfait qui convient le
mieux à vos besoins, et y recevoir votre rabais corporatif.
Le rabais n’est que le début! En plus des appels, SMS et données mobiles, vous obtiendrez :
• 400$ de crédit * sur votre facture quand vous importez votre numéro d’un autre fournisseur de
service (pas compatible avec Fido/Chatr). Ce rabais n’est pas applicable sur les catégories Flex et
Futé.
• Vous devez choisir parmi les catégories suivantes : Flex; Futé, Standard, Standard Plus, Ultra
• Partout-chez-vous
• Toutes les offres actives sur le marché
• Et plus!

Passez votre commande directement à partir de notre portail de commandes en-ligne
http://planetemobile.biz
Nom d’utilisateur : psac
Mot de passe : mobile

Informations de contact
Courriel : corpoepp@planetem.com
Louis-Philippe Robitaille / Karolane Lefebvre
1-844-279-2861 ou 819-776-4377 – option 2
*Le crédit est sujet à changement

Le bulletin de MUNACA pour Avril 2018 est disponible

Copy of Vol. 1, April 2018 (1)

L’AFPC offre gratuitement une Police d’assurance-vie de valeur de 5 000 $

L’AFPC propose gratuitement une police d’assurance-vie de valeur de 5 000 $ à tout membre en règle. Ce n’est pas automatique – mais vous n’avez qu’à remplir et signer le formulaire. Cliquez ici pour en savoir plus et faire votre demande.

Top